#metooinceste

Camille Kouchner a donné la force à de très nombreuses personnes de parler des viols, des attouchements subis dans leur enfance.A partir du moment où quelqu’un prend la parole, où cette parole devient médiatique, parler devient légitime.
Cette parole collégiale est libératrice et fédératrice.Toute personne est innocente des violences subies, toute personne est innocente de s’être tue et toute personne a raison de parler au moment où elle le peut, de la manière qui lui paraît la plus facile, la plus utile pour elle.C’est un acte de courage et, paradoxalement, se taire ne signifie pas en manquer.Le viol subi, les attouchements sont survenus au moment où vous étiez en position d’infériorité, d’obéissance, de tétanisation face à votre agresseur.Vous êtes courageux et courageuses aussi dans le silence. Vous avez mis tout votre courage à vous construire, à supporter physiquement et émotionnellement. Au moment du viol, c’était votre meilleure attitude et vous pouvez vous féliciter pour cela.Sur le moment, et après, et depuis tout ce temps, ce silence fut aussi un bouclier. Ne pas dire, c’est aussi ne pas faire exister.
Aujourd’hui, peut-être sentez-vous que vous pouvez parler ?Comment dire l’indicible ? A qui s’adresser en premier ; un proche, une association ?Quel sera le regard de l’après ?Camille Kouchner donne une impulsion et #metooinceste devient la place publique pour dire, lire et comprendre que tant de personnes sont frappées par ces actes.Personne n’est plus seul et personne ne fut seule à se taire.
Le coaching est aussi une ressource pour dire à un tiers qui respecte cette parole. Le coach permet aussi de trouver un moyen de parler à sa famille, ses proches, à chaque personne à qui il est juste pour vous de parler.
Mon expérience est faite de belles personnes venues pour réussir un objectif et qui prirent conscience que ce viol, cet inceste du passé était l’obstacle d’aujourd’hui.Le dire, l’écrire, ne diminuera jamais le crime mais allégera votre charge.Alléger votre charge ne sera jamais une atténuation de la responsabilité du violeur.
Si aujourd’hui, prononcer des mots vous est insupportable, vous pouvez écrire. Vous pouvez vous écrire ce que vous avez vécu, c’est déjà le dire à quelqu’un.
Goethe dit « Chaque pas doit être un but. »Parler est un pas, en vous servant d’un coach, vous pouvez avancer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *