La dépression : un lieu à quitter

Le travail du coach consiste à créer comme d’habitude un objectif et déconstruire la pensée que la dépression est un état.« Je suis dépressif » doit devenir : « j’ai une dépression. »Ainsi, il est possible de sortir de cette maladie. La dépression ne fait plus partie de nous, elle est arrivée, elle peut repartir !
Le but est de trouver une sensation, une émotion attrayante dont la personne va se servir pour quitter le lieu de la dépression.
Les postures pénalisantes, je les vois en effet comme des lieux auxquels nous nous sommes habitués. Il va falloir déménager de ce lieu.Évidemment, avec les contraintes que peuvent représenter un déménagement, il faut que le nouveau lieu vaille la peine de se mettre au travail.Dans le cadre de la dépression, la personne ne va pas déménager de lieu mais va déménager Lelieu.En choisissant une nouvelle sensation, elle va aussi choisir les circonstances dans lesquelles elle vivra cette sensation. C’est l’objectif, c’est son nouveau lieu.
L’objectif sera concret, et petit à petit, au rythme de la personne, en reprenant la métaphore du déménagement, elle trie, range, se détache, choisit… Elle passe à l’acte et l’action construit son changement.
La nouvelle sensation, le nouveau lieu, les nouvelles actions chassent la dépression.
Vous voulez en savoir plus ; je serais ravi de vous donner tous les détails.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *